Un père célibataire est allé plus loin en adoptant cinq frères et sœurs pour qu’ils restent ensemble

Lamont Thomas de Buffalo, dans l’État de New York, est père divorcé de deux enfants. Mais après que ses propres enfants ont grandi et ont quitté la maison, il a adopté un garçon nommé Michael Perez. C’était sa première adoption réalisée en 2001.

Puis, pendant 15 ans, Thomas a accueilli 30 enfants à Buffalo et les a adoptés et élevés. Il a pu accomplir parfaitement sa mission.

Après avoir finalement pris sa retraite du foyer d’accueil, Thomas, de 48 ans, a adopté cinq frères et sœurs à la fois, tous âgés de moins de six ans, afin qu’ils puissent tous vivre et grandir ensemble.

Après avoir appris que les petits allaient être séparés, l’homme au cœur d’or a décidé de les accueillir tous les cinq: Zendaya, Jamel, Nakia, Major et Macaela.

En travaillant sans relâche, l’homme altruiste a pu faire face à toutes sortes de bureaucratie et réussir à finaliser l’adoption de ces bébés.

Le premier enfant adoptif de Thomas, Michael, travaille maintenant comme infirmier. « Je ne croyais pas que je serais la personne que je suis maintenant sans la morale que mon père m’a inculquée et avec la famille élargie que j’ai maintenant », a déclaré Michael.

« Je devais les aider, ces enfants méritaient d’être élevés ensemble », a déclaré Thomas.

Bien que les amis de l’église et ses proches le soutiennent, il faut noter qu’entreprendre une telle démarche n’est pourtant pas à la portée de tout le monde.

Lamont Thomas a donné à tous ses enfants adoptifs un espoir et un bon avenir, il a entièrement changé leur vie.

Merci de partager cette publication avec votre famille et vos amis!
La Petite Gamme
Laisser un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!:

Un père célibataire est allé plus loin en adoptant cinq frères et sœurs pour qu’ils restent ensemble
Papa demande à son bébé comment il a dormi: Internet s’est évanoui en raison de sa merveilleuse réponse