Le photographe du Bangladesh documente la dure réalité de certains enfants à travers son objectif et paie leur éducation

Au Bangladesh, il y a des milliers d’enfants vivant dans des familles nécessiteuses. Ces petits sont obligés de travailler pour aider leurs parents.

Depuis plus de 17 ans, le photographe Akash documente la dure réalité de ces enfants à travers son objectif.

Les regards de ces petits touchaient infiniment l’artiste et il a décidé de les aider à tout prix.

Akash cherchait un moyen de créer un réel changement face au travail des petits et le destin a aidé pour que le but de cet artiste soit réalisé.

Il est arrivé qu’une des photographies de l’artiste a gagné le prix World Press Photo en 2006 et avec l’argent récolté, il a décidé de changer la vie de ces enfants.

Les photos capturées par Akash ont obtenu l’attention nécessaire. Sa stratégie consistait à créer des emplois pour les parents pour sortir leurs enfants des usines et des fermes.

Il a déclaré qu’il fallait que les parents gagnent suffisamment d’argent pour que leurs enfants puissent aller à l’école.

Le photographe altruiste a déjà aidé à créer 150 entreprises pour 150 familles différentes.

De plus, le documentariste a également créé une école dans sa ville natale de Dhaka, la capitale du Bangladesh.

Et ce sont notamment les enfants qui lui sont les plus reconnaissants.

Voilà comment changent les enfants depuis qu’ils commencent à aller à l’école. C’est vraiment fantastique!

Merci de partager cette publication avec votre famille et vos amis!
La Petite Gamme
Laisser un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!:

Le photographe du Bangladesh documente la dure réalité de certains enfants à travers son objectif et paie leur éducation
La détermination d’un père, le soutien d’une fille : l’histoire touchante d’un fermier aveugle et de son petit guide